Utiliser la télémédecine dans son exercice

Photo de médecin devant son ordinateur, effectuant une consultation à distance

L’utilisation des nouvelles technologies dans le parcours de soins contribue à une meilleure prise en charge médicale. La télémédecine s’inscrit en ce sens dans la stratégie nationale de santé 2018-2022. Elle est un des volets essentiel du plan d’égal accès aux soins lancé en octobre dernier.

La télémédecine contribue à réduire les délais de prise en charge, au maintien à domicile, à la diminution de la fréquence et de la durée des hospitalisations et à assurer la sécurité de l’hébergement et des échanges de données de santé. Elle apporte également des solutions aux zones sous-denses et tend à améliorer la coordination des acteurs de santé. Cette volonté politique d’encourager le déploiement de la télémédecine s’est traduite tout récemment par des dispositions prises dans la LFSS 2018 :

  •  Les actes de téléconsultations - réalisation par un professionnel médical d’une consultation à distance d’un patient- et de télé-expertise- sollicitation à distance, par un professionnel médical, de l'avis d'un ou de plusieurs professionnels médicaux en raison de leur formation ou de leurs compétences particulière, entrent dans le droit commun du remboursement de l’assurance maladie ;
  • Le programme ETAPES se poursuit pour les téléconsultations et les téléexpertises jusqu’à l’entrée en vigueur des tarifs conventionnels et au plus tard le 1er juillet 2019 ;
  • La télésurveillance médicale – interprétation à distance par un professionnel médical des données nécessaires au suivi médical d'un patient - demeure dans le cadre expérimental ETAPES pour une durée de 4 ans. 

 

Le saviez-vous ? : Les négociations conventionnelles qui vont permettre la généralisation des actes de téléconsultation et de télémédecine ont débuté en janvier et viennent de s’achever. Les tarifs de téléconsultation entrent en vigueur le 15 septembre 2018, ceux de télé expertise en février 2019

  

Pour en savoir plus n'hésitez pas à contacter votre agence régionale de santé (ARS).

Retenue dans le cadre de l’appel à projets « Territoire de Soins Numérique », l’ARS Océan Indien pilote le programme OIIS (Océan Indien Innovation Santé), nouveau nom du projet PLEXUS OI.
Construit avec les acteurs locaux, ce programme permettra de développer des organisations et outils innovants, favorisant l’accès à la prévention, la coordination des parcours de soins, la coopération des professionnels de santé et l’autonomie des patients pour les maladies chroniques, priorités régionales de santé chroniques (diabète, Accident Vasculaire Cérébral, insuffisance rénale et insuffisance cardiaque chroniques).

Pour en savoir plus : cliquer ici