Je suis masseur-kinésithérapeute diplômé(e) et je souhaite remplacer un confrère exerçant en libéral et conventionné

Pictogramme représentant une colonne vertébrale

Pour remplacer un confrère, vous devez être titulaire du diplôme d'État dans la même spécialisation.


Vous devez obtenir une autorisation auprès de l'agence régionale de santé (ARS) et conclure un contrat de remplacement avec le confrère remplacé, dès lors que le remplacement dépasse 24 heures ou s'il est inférieur à 24h et pratiqué de façon régulière.

À noter
Les masseurs-kinésithérapeutes salariés du secteur privé, du secteur public ou fonctionnaires souhaitant effectuer des remplacements doivent obtenir une autorisation de l'ARS. Cette autorisation, valable sur l'ensemble du territoire français, est délivrée pour une durée d'1 an maximum, renouvelable.

Masseur-kinésithérapeute du secteur privé, vous devez auparavant solliciter l'autorisation de votre employeur, après avoir vérifié que votre contrat de travail ne comporte pas de clause d'interdiction.

Masseur-kinésithérapeute du secteur public ou fonctionnaire, vous devez en outre avoir obtenu l'accord de la commission de déontologie des fonctionnaires.

Le site du Conseil de l'Ordre vous propose un contrat-type.
Vous pouvez aussi vous référer au site de l'Assurance Maladie.