Présentation générale du cursus masseur-kinésithérapeute

Schéma du cursus masseur-kinésithérapeute

Le diplôme de masseur-kinésithérapeute est préparé en Institut de Formation en masso-kinésithérapie (IFMK).


L’admission en institut de formation se fera à compter de la rentrée 2016 sur la base d’une première année universitaire validée (PACES, STAPS ou première année de licence dans le domaine sciences, technologies, santé) avec suppression du concours d’admission « Physique-chimie-biologie (PCB) » au plus tard pour la rentrée 2017.

Le quota d’entrée dans les instituts de formation est défini annuellement.

Le programme d’études conduisant au diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute a été  redéfini en septembre 2015. La formation est désormais inscrite dans le processus Licence Master Doctorat.

Les évolutions intervenues dans l’organisation du cursus ont notamment porté de 3 à 4 ans la durée des études. La formation est désormais structurée en en 2 cycles de 2 ans chacun :

1er cycle : 2 ans

Le 1er cycle apporte les enseignements scientifiques, méthodologiques et professionnels fondamentaux nécessaires à la compréhension des problèmes de santé et des situations cliniques rencontrées en kinésithérapie.

 

2nd cycle : 2 ans

Ce cycle est axé sur le développement des compétences diagnostiques et d’intervention kinésithérapique dans tous les champs d’exercice de la profession.

 

Cette formation, répartie sur 8 semestres comporte :

une formation théorique et pratique de 1980 heures, sous la forme de cours magistraux (895 heures) et de travaux dirigés (1085 heures).

une formation à la pratique masso-kinésithérapique d’une durée de 1470 heures.


Le diplôme d’Etat est délivré après délibération par le jury régional d’attribution.

 

Les dispenses

Des dispenses du suivi et de la validation d’une partie des unités d’enseignement des cycles 1 et 2 peuvent être accordées par le directeur de l’institut, sur proposition de la commission d’attribution des crédits et avis du conseil pédagogique, et comparaison entre la formation qu’ils ont suivie et les unités d’enseignement composant le programme du diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute pour :

  • les titulaires de diplômes paramédicaux ;
  • les titulaires de diplômes de formation générale en sciences médicales, maïeutiques, odontologiques et pharmaceutiques ;
  • les titulaires d’une licence dans le domaine sciences, technologies, santé et les titulaires d’une licence en sciences mention « sciences et techniques des activités physiques et sportives » (STAPS) ;
  • les titulaires d’un diplôme reconnu au grade de master.

Les dispenses sont accordées dans la limite de 5% du nombre de places de l’institut.

Des dispenses de scolarité peuvent être délivrées aux titulaires d’un diplôme extracommunautaire de masseur-kinésithérapeute après la réussite à des épreuves de sélection et dans la limite de 2% du nombre de places de l’institut.